Pourquoi certaines espèces sont-elles revêtues d’un caractère sacré ?

Plantes sacrées - © doricsek18 - Fotolia.comPourquoi certaines espèces sont-elles revêtues d’un caractère sacré ?

Parfois, sont mises en valeur les vertus médicinales ou purificatoires de certaines plantes. Ce peut-être aussi leur étrangeté ou l’étrangeté de leur présence en un endroit précis.

Dans le chamanisme, la consommation de certaines plantes semblent nous connecter avec certains mystères profonds, sagesse ou illusion multiséculaire, de la vie en mouvement et en reproduction sur notre planète.

Dans toutes les religions, on retrouve l’usage de plantes sacrées qui par onguent, fumigation ou symbolisme sont censées favorisées la présence de Dieu et la communication avec lui.

En fait, si l’on accepte l’idée que ces plantes témoignent à leur manière de la vie, dans le calme et le silence, on peut admettre aussi qu’elles sont en présence de l’Être dont nous venons également et dont nous nous séparons si facilement par l’usage de notre pensée, notre mental et cet aveuglement si typique de l’espèce humaine qui consiste à vouloir savoir et agir alors même que nous ne sommes même pas connectés à notre vérité intérieure.

Alors, si seulement les plantes en général étaient là pour communier avec nous au mystère de la vie ? Certaines en particulier ont ce pouvoir de réveiller nos sens, de les éveiller à une réalité transcendante que nous avons bien du mal à percevoir du haut de notre pensée égotique.

Certaines plantes par leur odeur, leur douceur, leur maintien, disent seulement la Présence plus grande que l’apparence , et nous invitent à nous y ouvrir, à nous y connecter.

Personnellement, je suis sensible aux senteurs qui éveillent des parties de moi qui semblent bien souvent inactives. Mais si les sens kinesthésiques peuvent nous éveiller à plus grand et autre que ce que l’on croit être, ils peuvent également être source d’illusions, en entraînant l’imagination dans des voyages aventureux.

Voilà pourquoi j’aime beaucoup ce qu’écrit Eckhart Tolle en parlant du regard et de la capacité à devenir Présence avec la Présence :

« Lorsque l’on regarde dans le calme un arbre ou un être humain, qui regarde ? Quelque chose de plus profond que la personne. C’est la conscience qui regarde sa création.
Dans la Bible, il est dit que Dieu créa le monde et vit que cela était bon. C’est ce que l’on voit en regardant depuis le calme dépourvu de pensée. »

Eckhart Tolle, l’art du calme intérieur-A l’écoute de sa sa nature essentielle.

 

spiritualité verte

 

728x90

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


CommentLuv badge