Les oies du capitole et les chardons d’Ecosse

oiesDans la série des porte-bonheur, il y en a qui ont toute une histoire.

Prenez les oies par exemple. Pourquoi porteraient-elles chance ? Parce qu’alors que les gaulois assiègent Rome, les oies du capitole auraient alerté les romains de l’attaque imminente des gaulois, leur permettant de repousser ainsi l’ennemi . L’effet de surprise est complètement raté.
C’est en tout cas ce que raconte Tite-Live qui n’oublie pas de préciser que ce sont les oies sacrées dédiées à Junon, au prix d’un bel anachronisme. Quoiqu’il en soit, ce qui est vrai, c’est que les oies sont assez fidèles à l’environnement où elles se trouvent et n’aiment pas être envahies. Pour les romains, elles deviendront sacrées, parce qu’elles représentent le retour du soleil.

 

chardonEt les chardons ? C’est une autre belle histoire qui se déroule cette fois-ci en Ecosse, en 1263. L’Ecosse, censée être sous la coupe du lointain roi de Norvège, développe son autonomie. Les descendants des vikings décident d’envahir l’Ecosse par surprise. L’histoire raconte que lors de la bataille de Largs, les norvégiens voulurent retirer leurs chausses pour surprendre les écossais en pleine nuit. C’était sans compter leur passage dans un champ de chardons qui leur arrachèrent des cris tels que les écossais n’eurent qu’à se préparer à les recevoir. Célèbre bataille de Largs, qui valut à l’Ecosse de gagner son indépendance et de prendre le chardon comme emblème officiel.

 

bouton_chance

 

Les oies les chardons. Deux exemples de porte-bonheur qui ne sont que l’actualisation sans cesse renouvelée d’une chance inouïe. Destin ou coïncidence ? D’une observation qu’on généralise, c’est ainsi, en tout cas, que naissent les superstitions.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


CommentLuv badge